Manifestation des soignants : l’infirmière Farida C. porte plainte contre les policiers

Manifestation des soignants : l'infirmière Farida C. porte plainte contre les policiers

La manifestation des soignants mardi à Paris a été marquée par des heurts avec les forces de l’ordre. Selon BFMTV, Farida C. a déposé plainte à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) contre les policiers. Son interpellation virulente a créé la polémique.

Elle contre-attaque sur le terrain judiciaire. Farida C., l’infirmière interpellée mardi après avoir jeté des projectiles sur les forces de l’ordre au cours d’une manifestation de soignants à Paris, a déposé plainte ce vendredi à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) contre les policiers, rapporte BFMTV .

Plusieurs vidéos de son interpellation ont été relayées sur les réseaux sociaux, suscitant une polémique. On y voit une femme portant une blouse blanche arrêtée sans ménagement par les forces de l’ordre alors que des échauffourées ont éclaté à l’arrivée du cortège sur l’esplanade des Invalides. D’autres vidéos montrent la même personne jeter des projectiles en direction des forces de l’ordre, quelques minutes auparavant. Réponse aux plaintes de policiers

Selon BFMTV, cette plainte est une réponse aux plaintes déposées contre elle par les trois policiers qui l’ont interpellée. En garde à vue, cette infirmière travaillant à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne) a reconnu avoir jeté des cailloux en direction des forces de l’ordre, selon la source proche du dossier.

Mais, a-t-elle expliqué, sa colère n’était pas dirigée contre les policiers mais contre l’Etat. L’infirmière a raconté, selon cette source proche, la dureté de son métier, des journées de travail de 10 heures à 14 heures au plus fort de l’épidémie de Covid-19 , le décès de 20 patients durant cette période, sa présence auprès d’eux, sa fatigue et une sérologie positive au virus.

Les dernières news